Burn-out : comment l’éviter ?

Le Burn-out pourrait très prochainement être reconnu comme maladie professionnelle. Selon le cabinet Technologia, 3.2 millions de Français souffrent de burn-out (soit environ 12% de la population active), et pourtant beaucoup de personnes sont incapables d’expliquer comment celui-ci arrive, quels sont ces symptômes ou comment en guérir.

Repérer les symptômes

Certains signes ne trompent pas, vous avez beau aimer votre travail, vous dépensez de plus en plus d’énergie pour l’accomplir sans jamais obtenir satisfaction, celui-ci génère stress, énervement et la concentration est de plus en plus difficile pour arriver jusqu’à l’épuisement. Bien souvent les personnes souffrant de ce trouble sont dans le déni car vécu comme un échec.

C’est là que les soucis peuvent arriver, et que beaucoup de symptômes peuvent apparaître. On peut les classer en deux catégories :

  • Psychologique : démotivation au travail, sentiment d’incompétence, baisse de confiance en soi voir même dans le pire des cas des pensées suicidaires.
  • Physique : fatigue, problème digestifs, perte ou gain de poids, grippe et autres maladies…

Bien évidemment, vous pouvez être victime de plusieurs de ces symptômes en même temps.

Savoir s’écouter est essentiel, apprenez à connaître vos limites et à les accepter. Adoptez des méthodes de travail adaptées.

Savoir dire non et éviter d’être surchargé :

2Être surchargé peut déclencher un burn out. Plutôt que d’accepter des tâches que vous savez pertinemment impossible à réaliser dans les délais demandés, refusez-les.

Dites non aux tâches que vous ne savez pas faire, plutôt que de rester bloquer des jours, des semaines voir des mois sur une mission que vous ne pouvez exécuter car vous ne savez même pas de quoi il s’agit. Votre supérieur pourra soit vous délester de cette tâche, soit vous suggérer une formation pour pouvoir réaliser cette mission dans les meilleures conditions.

Arrêtez-vous !

Pas la peine d’attendre la rupture pour prendre des congés, vous allez perdre en concentration et en énergie. Programmer ses congés en avance permettra de préparer l’équipe et surtout de ne pas avoir à emmener de travail ! Vous aurez largement le temps d’anticiper les tâches à accomplir.

Pensez à vous ressourcer en dehors du bureau. Une activité physique ou culturelle vous permettra de vous vider la tête.

Communiquez pour bien travailler

Faire le point avec son supérieur apportera du soutien, une difficulté qui pourrait vous bloquer sera réglée avec l’aide de vos collègues plus rapidement, supprimant ainsi une source de stress intense.

L’important pour éviter le burn-out est de ne pas confondre bien travailler et trop travailler. Les limites sont parfois plus faciles à atteindre que ce que l’on pense.

 

Responsable communication chez Altagile // J’écris sur les RH et le recrutement en adéquation avec notre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *