Découvrir un métier avec MODULOPI

On parle souvent des jobs du futur, ceux que l’on rêverait tous de faire. Celui que l’on vous propose de découvrir aujourd’hui existe, et pourtant il possède un nom tout droit sorti de la science-fiction. Il a moins de 5 ans, n’a pas de formation, pas de diplôme et personne ne peut se vanter d’avoir 10 ans d’expérience. Pourtant il est accessible à tous, valorisera votre potentiel et votre capacité d’analyse.

Nous allons découvrir ensemble le métier de Data Manager.

Et quoi de mieux pour en savoir plus que d’interroger un spécialiste dans le domaine : Raphaël Pedrono, dirigeant de MODULOPI, une startup qui traite les données ferroviaires et qui ne recrute QUE des Data Manager.

Bonjour Raphaël, parlez-nous de vous :

Bonjour, je suis ingénieur Arts et Métiers. J’ai travaillé 10 ans dans des services ressources humaines à accompagner des organisations, des équipes et des individus. J’ai énormément voyagé, en tant que backpacker. Il y a quelques années je me suis intéressé à la dimension entrepreneuriale des organisations jusqu’à franchir le pas personnellement en 2009.

D’abord amené à travailler sur les organisations apprenantes et le  potentiel humain, j’ai naturellement essayé d’appliquer à un environnement technique mes convictions managériales. De cette envie et d’une rencontre MODULOPI a pointé le bout de son nez.

Je me définis aujourd’hui comme un entrepreneur de la nouvelle vague ; celle des « startups libérées », plaçant le collaborateur au centre des attentions de l’entreprise où la co-construction est chaque jour possible.

Décrivez-nous MODULOPI et son activité :

MODULOPI est une startup dont le cœur de métier est de garantir l’intégrité des données ferroviaires. Nos missions sont centrées sur l’initialisation, la fiabilisation et la gestion des données.

Notre objectif est avant toute chose de garantir que les données dans les bases de nos clients sont représentatives de ce qu’ils retrouvent dans leurs documentations.

Comment avez-vous eu l’idée de cette startup ?

Modulopi Data ManagerÀ toute idée une rencontre et un besoin, MODULOPI est née d’une mise en relation et de la problématique de cette personne à qui j’ai su proposer une solution. D’une solution ponctuelle et transitoire, j’ai développé un modèle qui – à force de persévérance – s’est révélé gagnant pour nos clients.

De là, le nombre de personnes amenées à me rejoindre a grandi jusqu’à atteindre aujourd’hui 30 Data Managers.

La rationalisation de nos process, l’augmentation de notre capacité de production et surtout l’intelligence collective des équipes en place ancrent chaque jour un peu plus le positionnement de MODULOPI comme acteur majeur de son segment de marché.

Aujourd’hui vous recrutez des collaborateurs, quelles sont les missions qu’ils auront à accomplir ?

Les missions des Data Managers s’inscrivent dans un écosystème où nous sommes mandatés pour traduire une information technique en données alphanumériques. Nous évoluons dans un environnement ferroviaire, avec un accès privilégié à leur documentation technique et aux applications qui capitalisent leurs données.

Il est attendu de chaque Data Manager de développer sa capacité à comprendre avec minutie cette documentation pour identifier précisément et sans interprétation les « objets » à traduire dans les bases de données de nos clients.

Nous intervenons aussi bien dans le domaine de la signalisation électrique, de la signalisation mécanique, des caténaires, de la voie et des équipements d’alimentation des lignes électrifiées… ; plus généralement  tout ce qui concerne l’infrastructure et la maintenance ferroviaire.

Comment définir le métier de Data Manager ?

Data ManagerData Manager chez MODULOPI est un nouveau métier à la croisée de l’univers ferroviaire, numérique et informatique. Mais attention nous n’évoluons pas du tout dans un environnement comparable à celui des SSII ! Informaticiens, développeurs, ne prévoyez pas d’écrire des lignes de codes… il n’y a rien de la sorte ; pas le moindre petit développement applicatif… tout juste quelques macros sous Excel.

Notre métier n’est pas d’être des « sachants » du fonctionnement ferroviaire. Nous ne sommes pas des experts métiers de l’infrastructure, du matériel roulant ou de la circulation. Nous sommes des professionnels de « l’objet » ferroviaire… Notre valeur ajoutée tient de notre capacité à identifier unitairement les éléments qui régissent le fonctionnement du système ferroviaire.

Ces « objets » doivent pouvoir être discernés, compris quant à ce qu’ils sont (et non à quoi ils servent !) et traduits en données alphanumériques.

Chaque mission requiert de l’investigation à la recherche d’indices, un questionnement itératif de façon à venir conforter les postulats de collecte, de la déduction de manière à arbitrer les analyses réalisées mais surtout aucune interprétation ! … Un véritable jeu de piste en quelque sorte !

Quelles qualités / compétences / savoir faut-il avoir pour être efficace dans ce métier ?

Modulopi Data ManagerNotre pari c’est celui du potentiel, de la motivation et de l’engagement dans une dynamique un peu folle : faire de MODULOPI le leader mondial de l’intégrité des données ferroviaires. Et pour se faire, nous recherchons des personnalités, des singularités, des parcours de vie audacieux avec un point commun ; celui d’avoir envie d’apprendre un nouveau métier.

Partir de « j’ai déjà pris le train » à « je suis Data Manager chez MODULOPI » en faisant le pari de votre capacité à découvrir un nouvel environnement et à développer de réelles compétences  au sein d’une petite entreprise avec une culture forte. Un élément différenciant ?

La posture que je demande à chaque Data Manager en interne et vis-à-vis de nos clients. Une posture centrée sur le développement de relations humaines, de qualité ou d’authenticité, l’enseignement mutuel et l’écoute.

Nous accompagnons tout nouvel entrant pour lui permettre de s’immerger dans notre culture d’entreprise et favoriser pleinement son développement. Nous sommes en capacité de proposer un parcours apprenant sur 3 ans dimensionné et structuré de façon à ce que chaque Data Manager devienne expert dans son domaine.

Comment se déroule le parcours de formation ?

Rentrer chez MODULOPI c’est partir à l’aventure, à la découverte ; faire un saut dans inconnu. Au démarrage l’enjeu est d’acquérir la culture objet évoquée plus haut et surtout, surtout… de ne pas s’intéresser à « pourquoi ? » ou « à quoi ça sert ? » Mais à ce qu’est l’objet ? Comment le traduire ?

Développer cette capacité, cette qualité est quelque chose qui prend du temps. Pour y arriver, nous favorisons des immersions dans des projets à fortes valeurs ajoutées pour nos clients, nous faisons travailler nos nouveaux collaborateurs en binôme ou en équipe avec des personnes qui ont plus d’expérience, plus d’ancienneté pour leur permettre d’appréhender globalement le processus.

En étant petit à petit responsabilisé et en recherchant plus d’autonomie, l’individu développe cette compétence « objet » et prend des dossiers de plus grande envergure jusqu’à découvrir la partie R&D de notre métier et participer à l’intégration de nouveaux Data Managers.

Un dernier mot ?

Pour moi il y a 2 notions fortes qui doivent exister pour qu’un collaborateur soit heureux chez MODULOPI, la première est qu’il comprenne que c’est un pari, celui d’une réussite professionnelle où il sera acteur et non spectateur (si vous souhaitez attendre sagement 17 :00 et un chèque en fin de mois… passez votre chemin…). La deuxième, que je ne l’invite pas à venir travailler, mais à venir s’exprimer, créer, débattre, jouer, construire, imaginer, rêver, collaborer tout en travaillant…

Ce qui fera la différence : votre relationnel.

Chez MODULOPI ce n’est pas la technique qui fait le talent, elle est une conséquence de la relation humaine qui existe au sein des équipes et de l’organisation.

Merci Raphaël pour cette interview.

 Si cette interview vous a donné l’envie de tenter l’aventure de Data Manager, n’hésitez pas à postuler depuis les liens suivants :

Paris : http://www.placedestalents.com/annonces/details/263

Dijon : http://www.placedestalents.com/annonces/details/289

Responsable communication chez Altagile // J’écris sur les RH et le recrutement en adéquation avec notre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *