Le langage corporel plus parlant que les mots ?

Jambes croisées, regard fuyant, balancement sur votre chaise, … Sans même sortir le moindre mot, un recruteur peut deviner ce que vous pensez, ou pire, certains gestes stéréotypés comme négatifs peuvent rebuter la personne en face de vous. Apprendre à maîtriser son langage corporel peut faire la différence lors d’un entretien.

Le langage corporel peut très bien vous trahir si vous avez du mal à maîtriser vos émotions. D’après le professeur Albert Mehrabian, 55% de notre communication provient du langage corporel, 38% du ton de la voix et seulement 7% des mots que l’on prononce. Si vous vous trouvez devant une personne très observatrice, elle remarquera immédiatement si vous mentez ou non, si vous êtes stressé, …

langage corporel

Inutile de devenir un expert du langage corporel, mais 2-3 astuces peuvent vous sauver la mise :

  • Le sourire authentique par exemple est impossible à réaliser sur commande, lorsque l’on sourit réellement, des rides se forment autour des yeux, chose qu’il ne se produit pas lorsque l’on fait semblant
  • Si le recruteur adopte les mêmes gestes que vous, c’est plutôt bon signe ! Lorsque 2 personnes ont un bon feeling, les mouvements se reflètent les uns les autres.
  • Un regard fixe pendant un certain temps (voir même que vous restez immobiles et ne clignez pas des yeux) peut signifier que vous mentez. Pour justement éviter le regard fuyant, un menteur fera exprès de vous fixer lourdement, ce qui peut devenir gênant !
  • S’enfoncer dans son siège ou prendre une pause « originale » peut être un signe de pouvoir. Attention donc à votre position lorsque vous êtes assis, même si ce n’est pas le cas, un recruteur pourrait vous trouver arrogant, à l’inverse si c’est un poste demandant un certain aplomb, donner l’impression que vous êtes maître de la situation.

On pourrait aussi citer :

  • Les jambes croisées : signe de résistance et de non-réceptivité
  • La mâchoire serrée, le cou raide, les sourcils froncés ou jouer avec ses mains se traduisent par du stress
  • Les jambes qui tremblent montrent que vous êtes angoissé ou impatient

Il est bien évident qu’un entretien est stressant, mais apprendre à connaître ce que dit son corps est important aussi bien dans le milieu professionnel que dans la vie personnelle.

Notez que le recruteur en face de vous est lui aussi un être humain, il laissera forcément échapper quelques signes positifs ou non, profitez-en pour rebondir en conséquence !

 

Pour information :

CareerBuilder a mené une enquête auprès de 2 201 recruteurs pour connaître les pires erreurs de langage corporel qu’ils aient vues en entretien :

  • Pas de contact visuel
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 70 %
  • Pas de sourire
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 44 %
  • Mauvaise attitude
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 35%
  • Trop agité
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 35%
  • Joue avec quelque chose sur la table
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 29 %
  • Poignée de main trop molle
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 27 %
  • Bras croisés
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 24 %
  • Joue avec les cheveux ou se touche le visage
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 24 %
  • Parle trop avec les mains
    Recruteurs ayant donné cette réponse : 10 %
Responsable communication chez Altagile // J’écris sur les RH et le recrutement en adéquation avec notre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *