Le déroulement de l’entretien d’embauche

Ça y est, vous avez enfin été rappelé par un recruteur pour votre premier entretien d’embauche. Cet exercice déstabilise certains candidats alors qu’il suffit de s’y préparer et d’en connaître le déroulement pour se sentir en confiance. Généralement, le premier entretien dure entre 30 minutes et une heure. Voici les 6 étapes qui le constituent.

Votre arrivée

On ne le redira jamais assez, la première impression est très importante lors d’un recrutement. Considérez donc que votre entretien commence dès que vous arrivez à l’entreprise  – et oui le parking compte aussi. Arrangez-vous pour arriver deux minutes en avance et présentez-vous à l’accueil en précisant avec qui vous avez rendez-vous.

Si vous êtes en retard (ça peut arriver !), pensez à prévenir et à le justifier auprès du recruteur, mais ne vous y prenez pas à la dernière minute. Toute justification est recevable, le recruteur est humain lui aussi et peut vous comprendre.

Le démarrage de l’entretien

Au début, le recruteur vous donne la parole et vous demande de vous présenter. Il attend de vous les grandes lignes de votre CV (ne rentrez pas trop dans les détails) et les raisons pour lesquelles vous postulez sur le job.

Préparez-vous à ce monologue avec un ami : parlez-lui de votre personnalité, votre parcours, vos attentes, votre domaine de compétences, etc. Votre ami aura une vision objective et pourra vous dire quoi retravailler et comment aborder tel ou tel point.

Les questions du recruteur

Son but ici va être d’avoir des précisions sur votre parcours : formation, projet professionnel, les raisons de votre candidature et de vos expériences.

Présentation de l’entreprise et du poste

Connaître l’entreprise dans laquelle on postule est généralement bien perçu par les DRH. Cela montre votre implication dans le processus de recrutement. Les points abordés dans un premier temps se rapporteront  à l’entreprise elle-même, son organisation, ses valeurs, son histoire et son environnement. Il rappellera le contexte de l’embauche et abordera ses attentes concernant le job en termes de talents et de compétences techniques.

Pendant cette phase, vous avez la possibilité de poser des questions pour éclaircir une zone d’ombre.

Vos questions

Vous arrivez à la fin de votre entretien d’embauche et reprenez la parole pour poser vos questions au recruteur. Sachez qu’il n’y a pas de question sans intérêt. Évitez simplement de parler de vacances, RTT et autres avantages qui pourraient donner l’impression que vous n’êtes là que pour les petits plus. Il s’agira ici d’échanger avec le recruteur, autant sur vos attentes que sur l’entreprise.

Votre sortie

Tout s’est bien passé. Vous voyez la finish line quelques mètres devant vous, le tout est de la passer sans encombre. Pensez toujours que votre entretien se termine quand vous sortez des locaux de l’entreprise et pas avant. Restez donc concentré, poli et souriant. Et chose importante que certains oublient, pensez à préparer le second entretien. Demandez un délai de réponse et les suites à apporter à cet entretien.

Vous voilà donc paré pour votre entretien, aucun stress à avoir, juste certaines erreurs à éviter.

Passionné de Marketing, Marketing Digital et Social Media, j’écris, partage et échange sur les thématiques RH 2.0, Marque employeur et Social Media adaptés aux RH.
Mes tweets n’engagent que moi !

One thought on “Le déroulement de l’entretien d’embauche

  1. Merci pour vos précieux conseils. C’est bien vrai, un entretient d’embauche, il faut vraiment prendre ça au sérieux, car à la moindre erreur, on donne sa chance aux concurrents. Il faut tout anticiper à l’avance pour réussir chaque épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *