Recrutement : Comment j’ai survécu au passage de tests psychométriques !

Postuler pour LE job que l’on veut à tout prix est déjà une source de stress mais parfois les entreprises, en plus du CV et de la lettre de motivation (sur laquelle nous avons passé des heures), demandent aux candidats de passer des tests psychométriques.

Qu’est-ce qu’un test psychométrique ? A quoi ça sert ?

Définition de la psychométrie : La psychométrie est la science de la mesure de l’esprit qui s’établit par des tests développés sur des statistiques. Dans le cadre du travail la psychométrie est utilisé pour mesurer un potentiel sur un poste, le quotient intellectuel ou émotionnel, faire une analyse des traits de la personnalité….

Pour certains ces pratiques peuvent paraître intrusives mais elles ne sont pas là pour vous connaitre personnellement.  Le DRH se moque de savoir que lorsque vous êtes chez vous, vous appréciez de manger des cornichons au petit déjeuner ou que vous aimez vous détendre avec en lisant la presse people.
La psychométrie sert à améliorer l’efficacité d’un recrutement ou l’évaluation d’un salarié en se basant sur des critères objectifs. Elle permet de juger deux candidats de manière équitable sans que le recruteur se base uniquement sur un ressenti en entretien.

Selon vos résultats et avec une analyse professionnelle, les tests psychométriques peuvent indiquer au recruteur si votre profil pourra s’intégrer au sein de l’entreprise ou de l’équipe mais aussi d’avoir un aperçu de votre potentiel et de votre éventuelle évolution au sein de celle-ci.

A l’inverse la psychométrie permet aussi d’écarter des profils qui ne sont pas forcément en adéquation avec l’entreprise.  Cela évite d’intégrer des personnes qui auront plus de difficultés avec les valeurs et malheureusement ne seront pas heureux dans leur travail.

Ce que nous pouvons retenir de l’usage de la psychométrie :
Si après le passage de plusieurs tests c’est vous que l’entreprise sélectionne pour le poste, vous avez de grandes chances d’être épanouie dans le job et dans l’entreprise.

« Et si je ne suis pas retenu ? Ai-je un problème ? Dois-je me faire suivre ? » 😱

Si malheureusement vous n’êtes pas retenu par l’entreprise après avoir passé des tests c’est que votre profil ne correspondait peut-être pas aux valeurs attendues par le poste, l’entreprise ou l’équipe mais ça ne remet pas en cause votre employabilité. PAS DE PANIQUE ! Cela indique simplement que vous n’auriez pas pu vous épanouir comme vous l’aimeriez dans le poste ou l’entreprise et qu’une autre structure vous conviendra mieux.

Mon expérience personnelle

Depuis le mois de septembre je suis en poste chez ALTAGILE (Place des Talents) et forcément, je suis passée par cette étape de tests psychométriques.
Bien loin de la biopsie et de l’analyse du cerveau je me rends compte à présent que de passer des tests est un plus pour l’employeur car cela lui permet de vous juger objectivement. C’est aussi un plus pour le salarié, cela évite d’intégrer une entreprise qui ne partage pas vos valeurs. Ou, à l’inverse d’intégrer une entreprise qui correspond pleinement à vos attentes et de se sentir intégré.
Personnellement, les tests m’ont permis de rejoindre une entreprise dans laquelle je me sens bien en terme de tâches quotidiennes mais aussi de me sentir à l’aise au sein de la petite équipe que nous sommes.

Le passage de tests ne doit pas être vécu comme une intrusion dans votre vie personnelle.   Avec la psychométrie, le recrutement est plus humain et permet au recruteur d’avoir une vision plus globale car nous sommes plus que de simples CV avec un diplôme ou des expériences.

Alors la prochaine fois qu’un recruteur vous demande de passer des tests, respirez un grand coup et allez-y ! En retour ce n’est que du positif 😉

 

Assistante marketing-communication chez Altagile.
Partons ensemble à la découverte du monde des RH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *