Personnes folles pour les pires candidats en entretien

Témoignages de recruteurs : les pires candidats en entretien

L’entretien d’embauche dans le bureau du recruteur, un moment souvent stressant pour les candidats les moins à l’aise.

Histoire de détendre l’atmosphère pour ceux qui passent un entretien, voici 10 anecdotes sur des candidats bien particuliers qui ont fait vivre de sacrées émotions aux recruteurs :

  • Le costaud : Le candidat tenta de défier le recruteur dans un combat au « bras de fer ».
  • Le passionné : Lorsque le recruteur lui a demandé quels étaient ses hobbies, le candidat s’est levé et a commencé à faire des claquettes dans le bureau.
  • L’obstiné : Le candidat a prétendu ne pas vouloir se lever de son siège à la fin de l’entretien, sauf si le recruteur lui disait qu’il avait le poste. Il a dû appeler la police.
  • Le gonflé : Le candidat a dit qu’il était tellement qualifié que s’il n’était pas embauché, ce serait la preuve que le management de l’entreprise était incompétent.
  • Le loyal : Le candidat jura que, si il était sélectionné pour le poste, il se ferait tatouer le logo de l’entreprise sur l’avant-bras en gage de sa loyauté.
  • Le photographe : Le candidat a sorti un Polaroïd et a pris la recruteuse en photo car il collectionnait les photos de toutes les personnes qui lui faisaient passer un entretien.
  • Le dégarni : Le candidat, chauve, s’excusa et sorti brutalement, l’air affolé.
    Revint pour terminer l’entretien quelques minutes plus tard, portant une moumoute.
  • L’incertain : Le candidat demanda à interrompre l’entretien, le temps qu’il appelle son psychanalyste pour lui demander ce qu’il devait répondre à certaines questions personnelles
  • Le pressé : Pendant l’entretien, la sonnerie d’un réveil s’échappa de l’attaché-case du candidat. Il sortit ce réveil, il coupa la sonnerie et s’excusa de partir car il devait passer un autre entretien.
  • Le distrait : Le candidat entra dans le bureau en portant une seule chaussure.
    Il expliqua qu’il avait perdu son autre chaussure dans le bus.

Rassurez-vous, les recruteurs voient toutes sortes de candidats et personne n’est complètement à l’aise lors d’un entretien de recrutement.
Gardez en têtes ces 10 candidats et dîtes-vous que tant que vous ne reproduisez pas leur situation, c’est que vous êtes un candidat comme les autres avec ses propres atouts. Mettez-les en avant, respectez certaines règles de bienséance et tout se passera bien  🙂 .

Chargée de marketing-communication.

Partons ensemble à la découverte du monde des RH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *