Zoom sur notre nouvelle ministre du travail

Comme nous le savons le 17 mai dernier nos nouveaux ministres ont été nommés. Chez Place des Talents notre cœur de métier étant les RH et l’emploi, forcément nous avons regardé de près la nomination de notre nouvelle ministre du Travail : Murielle Pénicaud, et nous avons mené notre petite enquête.

Qui est Murielle Pénicaud ?

Murielle Pénicaud s’avère avoir de solides connaissances du monde du travail tant dans le secteur privé que dans le secteur public mais aussi dans les hautes fonctions de l’état. C’est une ex-DRH qui entre au gouvernement. Diplômée de l’Insead, titulaire d’un diplôme de psychologie clinique ainsi que d’une maîtrise en sciences de l’éducation, elle débute sa carrière comme directrice du Centre Lorrain pour l’enfance et la jeunesse et devient ensuite directrice de la mission Locale pour l’insertion des jeunes de Metz.

Connaissant les problématiques du monde de l’emploi notamment chez les jeunes, elle est ensuite appelée au gouvernement, au sein du ministère du Travail. Par la suite elle quitte le public pour le privé en devenant Directrice générale du groupe Dassault Système, puis DRH chez Danone, membre du CA de la SNCF et administratrice du groupe Orange. Au cours de sa carrière elle voguera entre secteur privé et secteur public, alliant parfois les deux. De 2006 à 2009 elle est nommée Présidente de l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle mais exerce également dans le privé. Nous pouvons donc nous dire que notre nouvelle ministre du Travail à une véritable connaissance du monde du travail ainsi que des rouages politiques qui lui sont liés, notamment en termes de Ressources Humaines.

En plus d’être une ex-DRH et conseillère d’état, Murielle Pénicaud est également engagée. C’est avec Henri Lachmann et Christian Larose qu’en 2010 elle rédige le rapport Bien-être et efficacité au travail commandé par le gouvernement de l’époque. Ce rapport peut être à l’origine des grands principes de la QVT qui dicte la nouvelle ligne RH à adopter en entreprise pour allier productivité et bien-être des salariés. Murielle Pénicaud aura aussi un défi à relever : «la fameuse réforme du droit du travail ».

La réforme du droit du travail : que va mettre en place Murielle Pénicaud ?

Cette réforme est le premier chantier de notre nouvelle ministre. Comme annoncé dans son programme, notre nouveau Président souhaite bousculer le code du travail. En somme il souhaite approfondir la loi El-khomri dans le but de « simplifier » le code du travail.

▪️ Cette simplification donnera la priorité aux accords d’entreprises notamment pour fixer la durée du temps de travail. La loi n’aura pas pour but d’abroger les 35h mais plutôt de donner de la souplesse et de l’agilité aux entreprises et aux branches d’activités.

▪️ La réforme donnera également un « droit à l’erreur » aux entreprises face aux administrations. Toute entreprise ou particulier qui commet une erreur de bonne foi lors d’un contrôle administratif ne sera pas sanctionné la première fois. Terminé l’angoisse des erreurs administratives !

▪️ Toujours dans l’objectif de simplifier le code du travail, notre Président, souhaite supprimer les normes Européennes et nationales qui se transposent et complexifient le code du travail et les actions des entreprises.

▪️ Dernier gros point : Les indemnités prud’homales. D’après notre nouveau Président elles sont l’un des blocages du marché du travail. La flexibilisation du code du travail ira donc de pair avec l’encadrement du montant des dommages et intérêts accordés par les prud’hommes lors d’un licenciement. L’objectif est de réduire l’incertitude pour les chefs d’entreprise et ainsi encourager l’embauche.

De grands chantiers de travail qui attendent Murielle Pénicaud qui a pour objectif de réconcilier salariés et entreprises dans un climat parfois compliqué. Elle déclarait lors de la passation de pouvoir : « Je suis humblement fière de pouvoir contribuer, avec vous tous et avec les partenaires sociaux, à cette œuvre utile à l’intérêt général ».

On lui souhaite bonne chance et surtout d’œuvrer favorablement pour le marché de l’emploi.

 

Chargée de marketing-communication.

Partons ensemble à la découverte du monde des RH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *